Van Robaeys Frères

Culture et préparation de fibre de lin

Le teillage

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Définition

Le dictionnaire définit le teillage de la manière suivante : "Opération mécanique conduite sur des fibres libériennes en vue de séparer du bois l’ensemble des cellules textiles structurées en faisceaux".

En pratique, les fibres qui sont contenues dans la paille de lin doivent être extraites sans être emmêlées. Aussi, elles doivent être ajustées, égalisées, ordonnées... Le teillage des fibres doit donc être exécuté avec une grande précision car cette opération est l’une des particularités majeures de la production de lin. Elle requiert des compétences d’expert et une excellente connaissance de la plante.

Le teillage se fait par étapes, le préparateur place tout d’abord la balle de lin sur une table qui ensuite passe aux mains de l’étaleur qui se charge de bien placer les tiges de façon homogène avant qu’elles ne rentrent dans les machines.

Ensuite la tige passe par les broyeurs et batteurs qui se chargent de séparer la fibre de lin du bois. Ces opérations permettent aussi la séparation de la fibre courte de la fibre longue. Ainsi en fin de ligne, on obtient uniquement la fibre longue, partie noble du lin. Cependant tout est valorisé, les fibres courtes sont compactées, les anas sont stockés dans des remorques et les graines dans les silos.

Les fibres longues sont triées par un trieur afin d’enlever les fibres avec des défauts. C’est lors de cette étape que la connaissance de la fibre est la plus importante. Ces fibres sont alors conditionnées en balles rondes qui seront pesées et cerclées par quatre.