Van Robaeys Frères

Culture et préparation de fibre de lin

Culture & récolte

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Les semis


Elles ont lieu au début du mois d’avril.
La densité de culture est de 1800 à 2000 graines/m².

La floraison


Cette étape se déroule au mois de juin.
Même si une fleur de lin est très éphémère (quelques heures), un champ peut rester en fleur plusieurs jours.
Aucun apport supplémentaire en eau n’est nécessaire et les intrants sont dix fois inférieurs à ceux des autres cultures.
Il existe des variétés de fleurs bleues, violettes ou blanches.

L’arrachage


Il débute lorsque le lin est mûr, c’est à dire vers la fin du mois de juin.
Le lin est arraché de la terre et est posé en andins sur le champ.
Il restera exposé aux intempéries et au soleil quelques semaines, afin de permettre le rouissage, étape indispensable avant le teillage du lin.

Le rouissage


Il permet la décomposition des colles naturelles qui lient la fibre de lin au bois.

Le retournage


Une fois le rouissage de la première face effectué, il faut retourner le lin, afin d’exposer la deuxième face aux intempéries.

L’enroulage ou pressage


Le rouissage terminé, il est temps de rentrer le lin.
L’opération consiste à former une boule de paille d’environ 220kg et de 125cm de diamètre. Celle-ci sera ensuite stockée, puis transportée au teillage.

L’arrivée à l’usine

Les camions transportent chaque jour près de 150 de tonnes de paille de lin.
Les balles sont déchargées sur des remorques et stockées quelques heures avant d’entrer en production.